L'égalité homme-femme

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

L'égalité homme-femme

Message par M'enfin le Mer 19 Déc - 19:55

Bienvenue dans cette discussion.

Jusqu'à tout récemment, hommes et femmes répondaient tous deux à des besoins spécifiques de la société, mais depuis la révolution sexuelle, la tendance est à l'égalité des tâches. Pourtant, rien de physiologique n'a changé chez eux, et leur différence intellectuelle est toujours bien présente. C'est l'évolution sociale qui veut ce changement chez chacun de nous, mais comment chacun des deux sexes y résiste-t-il, et quel genre de mouvement cette résistance induit-elle? Nos deux sexes n'ont jamais vraiment eu besoin de se comprendre pour fonctionner ensembles: chacun avait un certaines tâches spécifiques à exécuter, et il y avait peu d'interférence entre les tâches. C'était d'ailleurs aussi le cas pour l'exécution de nos sexualités, qui a toujours été différente chez chacun des sexes, mais qui est demeurée complémentaire.

Puis, sont apparus le divorce, les droits des femmes, les femmes au travail, l'égalité des tâches, et ce branlebas de combat a forcé les deux sexes à essayer de se comprendre. Mais comment se comprendre quand les deux points de vue sont si différents l'un de l'autre. Pour une femme «Je te comprends» signifie «Je comprends ce que tu ressens» et pour un homme «Je comprends ton raisonnement» La résistance au changement étant nécessaire au changement, la très forte résistance des hommes à l'égalité homme-femme induit présentement un changement drastique de nos institutions. Selon moi, il est impérieux que nous tenions compte de cette différence intellectuelle entre les deux sexes si nous voulons que ce changement soit durable, et pour y arriver, je crois qu'il va falloir remettre en question la libéralisation sexuelle actuelle, mais je ne parle pas de retour en arrière, je parle de discuter sérieusement de notre instinct sexuel.

Selon moi, notre imagination nous induit présentement en erreur sur ce que devraient être les rapports homme-femmes dans le futur, car elle est en train de vouloir se substituer à son instinct sexuel alors qu'elle ne pourra jamais prévoir un avenir aussi lointain. À moins que l'on découvre une panacée miracle pour l'annuler, cet instinct est là pour rester, car il s'est développé avant l'apparition de l'imagination, et il n'a jamais eu besoin d'elle pour fonctionner depuis. Tout ce que l'imagination sait faire, c'est de réitérer le plaisir perçu. Dans le cas de l'apprentissage, ce plaisir vient de la réussite d'un nouveau geste et sa reproduction est utile à la survie, mais dans le cas d'un instinct, elle y est néfaste. Quand l'imagination mêle sexe et amour, ou sexe et liberté, selon moi, elle s'induit elle-même en erreur, car ce qu'elle veut alors, c'est de réitérer à volonté un plaisir régi depuis des millénaires par les règles strictes d'un instinct. La fonction première de l'imagination serait d'imaginer l'avenir, donc d'imaginer de nouvelles manières de fonctionner, mais en tentant de transgresser des restrictions instinctives, elle se tromperait dangereusement sur sa fonction, et elle risquerait gros.
avatar
M'enfin
Admin

Messages : 44
Date d'inscription : 06/12/2012
Age : 71
Localisation : Val David, Québec

Voir le profil de l'utilisateur http://lareptation.forum-canada.com

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum