D'où vient notre désir?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

D'où vient notre désir?

Message par M'enfin le Dim 30 Déc - 14:53

Bienvenue dans cette discussion.

Nous avons tous cette propension intellectuelle à vouloir améliorer notre sort, mais puisque les autres animaux ne la possèdent vraisemblablement pas, elle concernerait seulement le cerveau humain qui, selon moi, se distinguerait de celui des animaux uniquement par son imagination. À partir de ce que notre cerveau contient déjà, et pour s'adapter au changement, notre imagination inventerait sans cesse de nouvelles combinaisons, de nouveaux gestes, ou de nouvelles idées. Elle serait donc sans cesse en train d'improviser pour trouver mieux que ce qu'elle possède déjà. Mais qu'est-ce qui l'empêche de s'arrêter? Pourquoi en désire-t-elle toujours d'avantage?

Comme toutes les autres augmentations constante, celle-ci ressemble au phénomène de gravitation. Puisque l'accélération gravitationnelle entre deux corps est constante, si ces deux corps demeurent distincts, c'est parce que leur mouvement de rotation leur permet de garder leurs distances. Et c'est bien ce que notre imagination fait: elle cherche constamment de nouvelles manières de se distinguer au sein d'un milieu lui-même en évolution. Mais, puisqu'elle s'est développée pour évoluer face aux autres espèces, et qu'elle a réussi à les surmonter, il ne lui resterait qu'à se distinguer d'elle-même, d'où les phénomènes de concurrence intellectuelle qui nous caractérisent.

Chez les atomes de ma thèse, l'accélération gravitationnelle viendrait du décalage causé par l'imbrication de la Reptation lors du mouvement constant. Chez nous, cette propension à l'amélioration viendrait du décalage entre nos impulsions nerveuses et les idées qu'elles justifient. L'impression selon laquelle le passé nous paraît périmé et le futur prometteur viendrait du même genre d'effet que l'effet Doppler cosmique: il concernerait chacun de nos neurones, qui seraient forcés d'accélérer le rythme des impulsions qui concernent les nouvelles idées pour que ces impulsions demeurent synchronisées aux anciennes, ce qui ne ferait que perpétuer ce mouvement puisqu'il s'agirait d'une reptation. Dans le cas d'un geste, se servir de son imagination pour déceler une imprécision et la corriger est facile, mais comme le prouve ma difficulté à préciser ma pensée ici, c'est beaucoup moins évident dans le cas d'une idée.
avatar
M'enfin
Admin

Messages : 44
Date d'inscription : 06/12/2012
Age : 71
Localisation : Val David, Québec

Voir le profil de l'utilisateur http://lareptation.forum-canada.com

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum